Charte

Raréfaction des énergies fossiles, réchauffement climatique, ces deux faits majeurs sont des réalités aujourd’hui et plus encore demain. L’association « Haut-Béarn en transition » a pour objectif de transformer ces défis en opportunités pour une prospérité du territoire. Dans l’esprit du mouvement « Transition Network », l’association vise à promouvoir et à développer toute action permettant de créer et d’accompagner des projets solidaires de résilience*.

Suite à la fusion « d’Oloron en transition » et « Haut-Béarn Ensemble », l’objectif de définir le Haut-Béarn où nous souhaitons vivre, devient central.

Forte de ces convictions, l’association « Haut-Béarn en transition » ancre sa démarche sur les principes suivants :

  • la réduction de la consommation énergétique et de la dépendance aux énergies fossiles en améliorant la qualité de vie ;
  • l’encouragement à la production d’énergies locales et renouvelables ;
  • le développement de la résilience des territoires et des communautés humaines, c’est-à-dire le renforcement des liens entre les différents acteurs du territoire ;
  • la relocalisation des activités, en particulier la production alimentaire ;
  • une vision volontariste et positive de l’avenir susceptible de renforcer la confiance et de mobiliser les énergies et les compétences de chacun ;
  • une action ascendante, c’est-à-dire partant des citoyens ;
  • une action à l’échelle locale (pour l’association « Haut-Béarn en transition » elle s’étend à tout le territoire du Haut-Béarn) ;
  • une démarche rassemblant tous les acteurs et habitants du territoire qui le souhaitent, avec des actions transversales touchant tous les secteurs de la vie culturelle, économique, sociale et environnementale.

Les objectifs de l’association « Haut-Béarn en transition » sont :

  • sensibiliser le public aux enjeux couplés du pic du pétrole et du changement climatique ;
  • faciliter la création de groupes thématiques (alimentation, habitat, transport…) ;
  • faire naître de nouvelles initiatives de transition autonomes ;
  • rechercher des formes de coopération avec les acteurs locaux ;
  • favoriser la participation des élus locaux et des institutions à la démarche ainsi que les citoyens ;
  • l’association « Haut-Béarn en Transition » a pour objectif d’être vecteur de solutions et de renforcer le lien social ; d’apporter une vision volontariste et positive de l’avenir, susceptible de renforcer la confiance et de mobiliser les énergies et les compétences de chacun. Pour autant elle peut être amenée à se positionner sur des projets contraires à ses valeurs. Dans ce dernier cas, l’association doit avoir l’aval du comité de pilotage.

Organisation de la vie associative : Comité de pilotage

  • L’ancien comité de pilotage s’engage à continuer à suivre les réunions du nouveau comité de pilotage pendant les trois mois qui suivent la prise de fonction.
  • Il est nécessaire qu’un membre de chaque groupe de travail soit membre du comité de pilotage afin d’assurer le suivi des actions.
  • Le comité de pilotage se réunit au moins une fois par trimestre.
  • Le comité de pilotage organise au minimum deux réunions plénières chaque année (réunion de tous les groupes de travail et adhérents).
  • Le comité de pilotage s’assure que les actions menées sont en accord avec la charte.

Organisation de la vie associative : Bureau

  • Les membres du bureau sont élus de manière, si possible, sociocratique (c’est-à-dire une élection sans candidat) au bout d’un mois.
  • Les fonctions du bureau sont réparties entre les membres du bureau avec l’accord du comité de pilotage.